Bunker Strasse

De Nordwaves
Aller à : navigation, rechercher
Bunkerstrasse.jpg

Ville d'origine Arras
Genre musical Cold Wave, Goth Rock
Années d'activité 1984 - 1989
Labels T.T.I.C.C.

Membres groupe séparé

Historique [1]

L'histoire a démarré plus de vingt ans en arrière. Nous sommes fin 1984, je fais le clown en Allemagne aux frais de la Nation. Mais les rares week-end où je rentre chez moi, mon bonheur est d'écouter "DECIBELS "émission très Cold Wave sur Radio Loisirs (Vitry en Artois - 62), petite radio indépendante de la bande FM récemment libérée. Christophe - lui aussi clown outre Rhin à la même période - l'anime avec Didier. Je prends contact, je suis invité par Didier à venir passer quelques disques que je ramène d'Allemagne.

Le jeu de guerre se termine. Je rencontre enfin Christophe (nous n'étions jamais de permission simultanée) et intègre l'émission. Nous sommes tous deux fans de KILLING JOKE. Il joue un peu de la basse. Moi aussi. J'ai en plus en synthé Korg MS20. Il connaît un apprenti batteur, Mickael. Il ne nous en faut pas plus pour créer un groupe, que nous nommerons BUNKER en référence à un titre des BOLLOCKS BROTHERS. BUNKER est donc né à Arras.

1ère prestation avec 3 titres joués live à la radio dans Décibels peu de temps après. Nous étions loin de concurrencer John Peel ! Mickael quitte BUNKER. J'ai une petite amie italienne - Rosa, que bella - dont le frère est copain avec un batteur - Robert - qui lui même joue dans son coin avec un guitariste - Thierry. Rendez-vous est donné un samedi à la gare d'Arras entre Christophe, Christian, Robert et Thierry. BUNKER est opérationnel. Un second bassiste - Didier - viendra même compléter le groupe pendant plus d'un an, ce qui apportera une dimension sonore particulière d'un groupe avec 2 basses. Structure que je chercherai à reproduire par la suite. Suite à plusieurs cas de confusion avec le groupe DIE BUNKER, nous décidons de nous renommer en BUNKER STRASSE (les traces de 2 années cumulées en Allemagne au sein du groupe ont laissé des traces !). Début 1988, grâce à Rémy Lozowski de Excès Nocturne , nous sommes invités à enregistrer en studio un titre pour la compilation du fanzine Espoirs Ephémères. Notre parcours nous mènera en concerts de Bruxelles à Paris, dont un retransmis par Radio France Picardie et nous permettra de tourner un clip pour FR3 Lille (voir images du clip plus loin) . Aucun disque, quelques cassettes avec des titres enregistrées sur mon 4 pistes (un petit luxe pour l'époque), d'autres en studio sur 8 pistes (ARM à Lens) et quelques live disséminés sur diverses compilations. BUNKER puis BUNKER STRASSE jusqu'au 24 septembre 1989.

Suite au départ programmé de Christophe à l'issue du Festival Espoirs Ephémères, BUNKER STRASSE se renomme alors Modèle Martial et change de QG pour émigrer d'Arras vers Lille. Viendra à quelques répétitions Dominik Prognoz de Kriegbereit , futur COBALT 60. Thierry et moi-même aurons un passage de quelques mois pour assurer les futurs concerts dans Guardian Bird , dont les compositions restent à mon avis des joyaux. L'aventure de MODELE MARTIAL se termine le 1er décembre 1991 par un dernier concert à Châlons sur Marne. C'était prévu, Christian quittant Lille pour Paris.

Après c'est une autre histoire. Au pluriel. C'est donc pourtant à Lille que je rencontre Yvon Million du groupe Seine et Marnais NEUTRAL PROJECT. Dominique Oudiou et lui acceptent de me recueillir, moi qui me retrouve orphelin musicalement. J'intègre donc NEUTRAL PROJECT à la basse de 1991 au 9 septembre 2001, apportant du coup une seconde basse dans NP. Parallèlement, j'intègre RENAISSANCE NOIRE de 1993 à 1996 pour au départ y assurer les prestations live au clavier/sampler. Enfin, c'est pendant l'été 2003 que Vincent - bassiste de NO TEARS - me contacte pour le job de chanteur. Mais c'est toujours accompagné de ma basse que je les rejoints. Je l'ai écrit un peu plus haut : ça me plait bien 2 basses...

Quant à l'Avis G821, c'est classiquement un projet solo parallèle, comme il en existe tant, des morceaux qui n'auraient pas pu être intégrés dans le groupe parce que trop synthétiques, trop minimalistes, autre style ? La majorité des titres de la 1ère K7 sortie en 1989 a été enregistrée très rapidement : j'avais loué une boîte à rythme pour 24 heures, temps d'apprentissage compris. Pour la seconde K7 de 1991, j'ai plus pris mon temps, mixé en studio, voulu appliquer le concept " à la manière de "... De DAMON EDGE, de INTERNAL FUSION, de la New Beat belge, de TUXEDOMOON, de DAF, de TONES ON TAIL ... J'ai même invité Jacquy Bitch , tout juste libéré de Neva , à chanter sur le titre Yagi. l'Avis G821 reste en veille. Des titres s'accumulent, que je pense un jour libérer pour achever ce que je concevais au départ comme un triptyque.

Bunkerstrasse 01.jpg Bunkerstrasse 02.jpg Bunkerstrasse 03.jpg Bunkerstrasse 04.jpg

Line Up

Fin 1984 - 1986 (?)

(sous le nom de BUNKER)

1986 - fin 1987

(sous le nom de BUNKER)

  • Kristian Dernoncourt (basse, chant)
  • Christophe Dhedin (synthé, choeurs)
  • Thierry Dubois (guitare, chant)
  • Robert Letuppe (batterie)

Bunkerstrasse 05.jpg Bunkerstrasse 06.jpg Bunkerstrasse 07.jpg


Fin 1987 - mai 1989

(sous le nom de BUNKER STRASSE)

  • Kristian Dernoncourt (basse, chant)
  • Christophe Dhedin (synthé, choeurs)
  • Thierry Dubois (guitare, chant)
  • Robert Letuppe (batterie)
  • Didier Vendevilie (basse)

Mai 1989 - septembre 1989

(sous le nom de BUNKER STRASSE)

  • Kristian Dernoncourt (basse, chant)
  • Christophe Dhedin (synthé, choeurs)
  • Thierry Dubois (guitare, chant)
  • Robert Letuppe (batterie)

Bunkerstrasse 08.jpg Bunkerstrasse 09.jpg Bunkerstrasse 10.jpg Bunkerstrasse 11.jpg

Discographie

Productions

Année Format Type Nom Label Référence
1986 K7 EP Offensive autoproduction -
1987 K7 Mini-album Bunker Strasse Hayoon Limit?
1989 K7 album Split Bunker Strasse / Modèle Martial TTICC 2

Compilations

(Participations)

Année Format Nom Label Titre
1989 K7 Les sons des brumes Espoirs Ephémères Folie Démence
1989 K7 Esom Elion Esmaris Ora Pro Nobis Mirror
1989 K7 Mea Pulpa Dépendance continue Tears
1991 K7 TTICC Contingent TTICC Suicide
2000 K7 Extérieur nuit Apratima Les 25 pièces sont vides (live)
2007 CD Transmission continued Infrastition Suicide
2014 CD/LP Killed By Deathrock: Vol. 1 Sacred Bones Record My Own Way
2014 CD Transmission Nordwaves Infrastition Crime

Voir aussi

Notes

  1. Écrit spécialement par Kristian Dernoncourt en 2007, merci encore